Les contre-indications du piercing                                                                                   

 

D'une manière générale, de nombreuses maladies chroniques sont connues pour affecter les défenses immunitaires de l'organisme. C'est le cas des cancers, de certaines maladies du sang, du diabète, du sida ou de certaines maladies génétiques. Parmi ces maladies, certaines favorisent ainsi la survenue d'infections.

Par ailleurs, l'utilisation prolongée de certains médicaments peut également entraîner une baisse des capacités de défense de l'organisme.

Les principaux médicaments concernés sont les corticoïdes et les anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui sont très fréquemment prescrits.

Dans ces situations, un piercing, comme tout autre geste de modification corporelle avec effraction cutanée ou muqueuse, doit être discuté préalablement avec le médecin traitant de la personne concernée.

Les maladies chroniques de la peau, parmi lesquelles l'eczéma est le plus fréquent, et les allergies, fragilisent le revêtement cutané et doivent être discutés de l'opportunité de réaliser un piercing.


Les infections dentaires, de la bouche, de la gorge, des parties génitales, doivent également tenir compte de contre-indication à des manœuvres de piercing de la langue, les lèvres et des joues.

Une personne souffrant d'asthme ou avec des problèmes graves de respiration ne doit pas faire un piercing de langue.
Si une personne souffrant d'asthme aspire la boule du bijou ceci peut être fatal.

 

Les implants dans les seins augmentent le risque d'infection pour les piercing de tétons.

 

Si vous avez utilisé par voie orale des corticostéroïdes, le risque d'infection est très élevé.

 

Si vous avez une infection de la peau à n'importe quelle partie de votre corps.

En général si vous avez une santé fragile ou si vous êtes malade vous risquez d'avoir des problèmes.

 

 

Les contre-indications
© 2019 studio-seven